Adieu mes chers cons

Carte blanche à Sacha Vilmar et Anette Gillard
Image du décor de Adieu mes chers cons Image du décor de Adieu mes chers cons Image du décor de Adieu mes chers cons Image du décor de Adieu mes chers cons Image du décor de Adieu mes chers cons Image du décor de Adieu mes chers cons Image du décor de Adieu mes chers cons
La Pokop, salle de spectacle Paul Collomp
La Pokop

Un chœur de corbeaux se retrouve dans une forêt onirique de sapins. Il s'est réuni pour parler d'une affaire, celle du meurtre tragique de l’Enfant. Ils vont livrer leurs peurs et leurs désirs qui cristallisent leur perception du fait divers. Seulement, quelqu'un les persécute, ils reçoivent des appels téléphoniques, des lettres anonymes. On leur veut du mal, ils sont en danger.


À l’occasion de cette carte blanche, l’équipe artistique du festival Démostratif, Sacha Vilmar et Anette Gillard, se propose de vous faire découvrir leurs créations en cours. Iels vous proposent, à l’issue d’un laboratoire dramaturgique sur leur prochain spectacle Adieu mes chers cons, de venir en découvrir les contours par une présentation de la maquette des décors et une lecture d’extrait inédite. Ce sera également l’occasion de (re)découvrir leur précédent spectacle Les Rats quittent le navire ou une histoire sans fin.


Crédits

Texte : Anette GILLARD
Mise en scène : Sacha VILMAR
Jeu : Fanny COLNOT, Philippe GIRARD, Sacha VILMAR, en cours
Décors : Emmanuel CHARLES
Costumes : Amélie WAILLE
Masques : Louis ARENE
Lumières : Chloé AGAG


Production : festival Démostratif
Coproduction : TAPS - Théâtre Actuel et Public de Strasbourg (Strasbourg), Théâtre de Lunéville (Lunéville), Diapason (Vendenheim)
Avec le soutien de : Ville de Strasbourg, DRAC Grand-Est, Région Grand-Est, Collectivité Européenne d’Alsace, Agence Culturelle Grand-Est
Accueil en résidences : TAPS - Théâtre Actuel et Public de Strasbourg, Agence Culturelle Grand Est, en cours

L'équipe artistique

Crédit : Sandra STORTZ MILLER

Démostratif - festival de rencontres scéniques

Créé en mai 2018, ce festival est né de l’initiative étudiante grâce au soutien actif du Service universitaire de l’action culturelle (Suac), la Faculté des arts de l’Université de Strasbourg, le Crous de Strasbourg et la Ville de Strasbourg. Grâce à l’appui de nombreux partenaires institutionnels et culturels, le festival n’a cessé de grandir.

Dédié à la jeune création, en conviant des compagnies, des troupes et des collectifs amateurs, en voie de professionnalisation ou déjà professionnels, le festival se veut un point de rencontre pour les artistes de demain.

Durant 5 jours, dans une université ouverte sur la cité, sur une thématique précise, les publics peuvent assister à des concerts, des spectacles, des performances ou encore des rencontres.