Deux ou trois choses dont je suis sûre

Cie L'ONDE
Résidence
Photo d'un paysage désertique avec une cabine téléphonique, un grand cactus et un panneau "Garage". Une vieille voiture est garée à côté. Photo d'un paysage désertique avec une cabine téléphonique, un grand cactus et un panneau "Garage". Une vieille voiture est garée à côté. Photo d'un paysage désertique avec une cabine téléphonique, un grand cactus et un panneau "Garage". Une vieille voiture est garée à côté. Photo d'un paysage désertique avec une cabine téléphonique, un grand cactus et un panneau "Garage". Une vieille voiture est garée à côté. Photo d'un paysage désertique avec une cabine téléphonique, un grand cactus et un panneau "Garage". Une vieille voiture est garée à côté. Photo d'un paysage désertique avec une cabine téléphonique, un grand cactus et un panneau "Garage". Une vieille voiture est garée à côté. Photo d'un paysage désertique avec une cabine téléphonique, un grand cactus et un panneau "Garage". Une vieille voiture est garée à côté.
Crédit photo : Stephen SHORE
À partir de 14 ans
La Pokop, salle de spectacle Paul Collomp
1h
La Pokop

Deux ou trois choses dont je suis sûre, de Dorothy Allison, place au cœur de son récit les blessures de l'enfance, les mythologies familiales, le transfuge de classe et l’identité lesbienne dans l’Amérique des années 50.

Trois comédiennes et une musicienne sont réunies au plateau pour transmettre la douceur et la brûlure de ce texte autofictionnel. L'occasion d'explorer comment le texte circule, d'où émerge la parole, comment elle se fait limpide et nécessaire : une parole collective, qui se reprend, se répond, trouve son écho dans la parole de l'autre.

Pluridisciplinaire, sensible et engagé, ce spectacle mêle littérature, théâtre, musique, performance et une pratique chorégraphique et martiale du karaté, comme outil de lutte et de réparation.

 

ATTENTION : Les thématiques liées aux violences sexuelles et aux violences sur mineures seront abordées pendant cette restitution.


Deux ou trois choses dont je suis sûre est un spectacle en cours de création co-produit par La Pokop.

Le 03 mai c'est une étape de travail qui sera présentée au public de La Pokop.


Crédits

Création en juin 2025 dans le cadre de Démostratif, festival des arts scéniques émergents

Texte : Dorothy ALLISON
Conception, mise en scène : Manon AYÇOBERRY
Jeu : Chloé AUBERT, Camille FALBRIARD, Pasiphaé LE BRAS
Composition, création sonore : Agathe LAVAREL
Assistanat mise en scène : Audran MORANCÉ
Scénographie : Camille SOYAUX
Création lumière : Kim CHOWANEK
Sensei : Joël NUNES

Production : Compagnie L’ONDE
Coproductions : Scènes et territoires, La Pokop, Démostratif - festival des scènes émergentes (en cours)
Avec le soutien de : DRAC Grand Est, MAC Créteil, DOC !, Ville de Faulquemont, Karaté Club de Metz (en cours)

L'équipe artistique

Compagnie L'ONDE

L’ONDE est une compagnie de théâtre strasbourgeoise. Elle réunit la directrice Manon Ayçoberry (conception des projets, mise en scène, interprétation), et les artistes associées Zoé Labasse (collaboration artistique, réalisation, interprétation) et Pasiphaé Le Bras (collaboration artistique, interprétation, action culturelle).

Dans un esprit de pluridisciplinarité et d’expérimentation, L’ONDE défend un théâtre contemporain ouvert à la rencontre avec d’autres matériaux (création sonore, performance, sociologie, poésie, philosophie…). Flirtant volontiers avec le documentaire, L’ONDE sonde le continuum entre réel et fictionnel. L’écriture de nos projets superpose littérature, récits, témoignages et paysages sonores.

Notre théâtre souhaite faire avec le monde, refaire le monde, être défait, convaincre et trouver convaincu, s’organiser, détruire les conséquences de ses orientations, objecter, parlementer, s’allier, être débordé (Olivier Neveux, Contre le théâtre politique).

L’interrogation des liens entre l’intime et le politique, la violence et la réparation, les corps et les idées, traverse nos différents objets scéniques.

La compagnie a été accompagnée au développement par la Ville de Paris (incubateur Créart'up 2020), Les Plateaux Sauvages (Tremplin Propulsion 2021), la DRAC Grand Est (Jeunes Estivants 2023), et La Pokop et Démostratif.

Crédit photo : Teona GORECI

Manon Ayçoberry

Diplômée de Sciences Po Paris, formée à l'art dramatique et aux musiques actuelles au Conservatoire Erik Satie (Paris 7ème), Manon Ayçoberry est metteuse en scène et comédienne. Attachée à un théâtre toujours en mouvement, elle développe une pratique croisant spectacle vivant, documentaire, littérature et création sonore.

En 2019 elle crée avec Zoé Labasse Protection, tout juste le temps de commencer, d'après Anja Hilling.

En 2021, elle crée Entre les deux il y a Gênes aux Plateaux Sauvages dans le cadre du Tremplin Propulsion, et reçoit le Prix du Jury et le Prix du Public.

En 2023, elle est lauréate Artist in Residency de la European Theatre Convention et intervient au European Theatre Forum d'Opole (Pologne). Elle assiste également à la mise en scène Nils Strunk pour l'adaptation de Mephisto de Klaus Mann et Lily Sykes pour Montag de Kate Tarker au Badisches Staatstheater de Karlsruhe (Allemagne).

Manon pose actuellement les pierres d’une prochaine création, d'après Deux ou trois choses dont je suis sûre de Dorothy Allison, mêlant théâtre, musique et arts martiaux. Le projet est soutenu par Scènes et Territoires, La Pokop et le festival Démostratif où il sera créé en juin 2025.