L'origine du projet

Ombres des musiciens pendant les répétitions de Pulsations 2022 Ombres des musiciens pendant les répétitions de Pulsations 2022 Ombres des musiciens pendant les répétitions de Pulsations 2022 Ombres des musiciens pendant les répétitions de Pulsations 2022 Ombres des musiciens pendant les répétitions de Pulsations 2022 Ombres des musiciens pendant les répétitions de Pulsations 2022 Ombres des musiciens pendant les répétitions de Pulsations 2022
Crédit photos : Manu GRIMM

Du gymnase à la salle de spectacle, un projet de longue haleine

La Pokop, salle de spectacle Paul Collomp, est le fruit d’une longue collaboration entre l’Université et le Crous de Strasbourg pour permettre aux jeunes artistes, émergent·e·s ou étudiant·e·s, de bénéficier d’un lieu d’accueil, de création, d’expérimentation et de représentation artistique au sein du campus universitaire de l’Esplanade.

La généralisation d’initiatives en faveur de la démocratisation culturelle dans les années 1990 pousse l’Université et le Crous de Strasbourg à se doter de services culturels. Depuis cette date, le Service universitaire de l’action culturelle (Suac) et le Service culturel du Crous œuvrent, chacun à leur niveau, pour la promotion de la culture et des arts au sein de la communauté universitaire. L’organisation d’évènements culturels, en partenariat avec les institutions et associations culturelles de la région via des dispositifs comme la Carte culture, les opérations de soutien aux créations artistiques étudiantes via le dispositif Culture-ActionS ou encore le statut d’étudiant·e·s-artistes deviennent rapidement des missions majeures pour ces services.

Mais l’absence d’une salle de spectacle dédiée à l’accueil de ces missions se fait rapidement ressentir. Ainsi, à partir de 2013, l’Université et le Crous de Strasbourg, par l’intermédiaire de leurs services culturels, décident de joindre leurs forces afin de porter le projet de La Pokop. En s’inscrivant dans un projet d’aménagement global visant à améliorer l’accueil des étudiant·e·s sur le campus de l’Esplanade, ils bénéficient d’un financement du Plan Campus à hauteur de 2 millions d’euros pour rénover et transformer l’ancien gymnase Paul Collomp en nouvelle salle de spectacle.

Un objectif commun : valoriser la jeune création

Co-gérée par le Service universitaire de l’action culturelle et le Service culturel du Crous, La Pokop inscrit son projet artistique et culturel dans la valorisation de la jeune création.

À travers une programmation culturelle co-construite il s’agit de permettre à de jeunes artistes, étudiant·e·s ou jeunes professionnel·le·s, de s’emparer de ce nouveau lieu culturel strasbourgeois en les encourageant à expérimenter et en accompagnant leurs projets de créations.

Un hommage à Paul Collomp

Paul Collomp (15/12/1885 – 25/11/1943) est un universitaire français spécialiste de l’histoire de l’Égypte ptolémaïque. Après l’annexion de l’Alsace par l’Allemagne Nazie en 1940, il suit la délocalisation de l’Université de Strasbourg à Clermont-Ferrand. Il entre en résistance en 1942 et devient membre du réseau Action R6 du bureau central de renseignements et d’action. Il est abattu le 25 novembre 1943 lors d’une rafle dans les locaux de l’Université de Strasbourg à Clermont-Ferrand.

La Pokop est une apocope, figure de style et procédé phonétique, de son nom. Une manière de rendre hommage à cet homme qui a marqué l’histoire de l’Université de Strasbourg et de continuer à défendre ses idéaux.